12eme Session plénière de l’Assemblée Parlementaire de la Méditerranée à Bucarest

Jean louis Masson            Sandrine Mörch              Simon Sutour
Simon Sutour s’est rendu en tant que membre de l’Assemblée Parlementaire de la Méditerranée à la 12 eme session plénière qui s’est reunie du 14 au 16 fevrier 2018 à Bucarest.
L’Assemblée parlementaire de la Méditerranée est l’organisation au sein de laquelle les Parlements de la région méditerranéenne se réunissent en vue d’atteindre et de travailler à un meilleur environnement politique, social, économique mais aussi culturel .
Elle à également pour objectif , l’amélioration des conditions de vie des citoyens qu’ils représentent.
L’APM est une organisation interétatique régionale, bénéficiant du Statut d’Observateur auprès de l’Assemblée générale des Nations unies et ayant sa propre personnalité et capacité juridique internationale.
Cette Assemblée joue un rôle clef dans la région, son rayonnement étant basé sur des activités complémentaires aux travaux d’autres organismes régionaux et internationaux, responsables de la promotion de la sécurité, de la stabilité et de la paix en Méditerranée.

 

Avec Madame Michelle Ramis Ambassadeur de France en Roumanie

 

C’est dans ce cadre que Simon Sutour a présenté une proposition de résolution dont il etait le rapporteur .
Cette Résolution relative à la coopération politique et sécuritaire portait sur les développements et les politiques sécuritaires dans la région ANMO ( Afrique du Nord et Moyen-Orient) .
La résolution présentée par le sénateur Sutour a été votée à l’unanimité des parlementaires presents ; et en particulier des représentants d’Israel et de la Palestine.
Cette Résolution Réaffirme son intention de continuer à suivre de près l’ensemble des conflits, des crises et les principaux développements politiques intervenant dans la région méditerranéenne .
Demande instamment la reprise immédiate des négociations de paix pour faire face auconflit israélo-palestinien .
Réaffirme sa position selon laquelle une solution à deux États constitue le seul moyen pour que les deux peuples, israéliens et palestiniens, puissent réaliser leurs aspirations
légitimes à disposer d’eux-mêmes, et vivre côte à côte dans des frontières sûres être connues, en paix et en sécurité .
Demeure engagée à servir de plate-forme parlementaire indépendante pour Israël et la Palestine afin de favoriser le dialogue, et le renforcement de la confiance grâce à l’instrument de la diplomatie parlementaire.
Exhorte toutes les parties concernées à s’engager dans des négociations pour résoudre la crise syrienne .
Exprime son soutien au processus de réconciliation nationale en Syrie, y compris la nécessité d’un accord politique global, de réformes constitutionnelles et l’organisation d’élections supervisées par les Nations unies .
Attire l’attention sur la crise humanitaire actuelle qui frappe la région à la suite de la guerre syrienne, et demande instamment à tous les acteurs engagés à fournir l’aide humanitaire aux civils.
Invite les parties concernées à accélérer la mise en œuvre de l’accord politique libyen, seule voie de réconciliation nationale reconnue au niveau international .
Se rend disponible pour tout État membre ayant besoin d’appui pour soutenir les processus nationaux de réconciliation et de démocratisation .
Demeure à la disposition de ses pays membres pour mettre en œuvre l’instrument de la diplomatie parlementaire afin de promouvoir la paix, la stabilité et le dialogue dans la région.
Dès sa création, l’APM s’est imposée comme l’acteur principal de la diplomatie parlementaire au niveau régional. Le soutien continu de tous ses Parlements membres garantit le respect des principes fondateurs de l’APM et la réalisation des objectifs fixés par sa Charte.
Lors de cette session l’APM a accueillit la République de Saint-Marin comme nouveau membre de l’Assemblée .

 

C’est par le renforcement de la confiance entres les états méditerranéens , la promotion de la sécurité , la stabilité au niveau régional mais également par le soutiens aux initiatives des pays méditerranéens que le dialogue politique et la compréhension mutuelle entre ses Etats membres et leurs citoyens sont consolidés.
c’est une des missions première de l’APM .

Comments are closed.