image1 (1)
Une délégation de sénateurs conduite par Simon Sutour en visite en Argentine dans le cadre  du groupe d’amitié France Argentine du sénat a rencontré à Buenos Aires la Présidente de l’ONG «  les grands-mères de la place de mai » qui, depuis de nombreuses années, travaille à retrouver les enfants volés par la dictature militaire afin de les rendre à leurs familles légitimes.

C’est accompagné du député de la deuxième circonscription des Français établis hors de France, Sergio Coronado, que la délégation a pu échanger avec Estella Carlotto sur les années noires de la dictature en Argentine, de 1976 à 1983 et sur  le combat des «  grands-mères de mai » afin de retrouver les enfants des victimes du régime militaire  qui séquestrait des femmes enceintes avant de les assassiner afin de s’approprier leurs enfants pour ensuite les confier à des familles idéologiquement proches du régime.

A ce jour les  «  les grands-mères de la place de mai » ont réussi à retrouver 107 des 500 bébés volés de la dictature.

Une à une  Estélla Carlotto et les autres se sont levées et ont remué ciel et terre pour tenter de retrouver leurs petits enfants disparus, ce combat continue encore aujourd’hui.