96505_le-ministre-de-l-economie-et-des-finances-pierre-moscovici-le-20-decembre-2012-a-parisLe sénat adopte le 19 décembre 2012, la création de la Banque publique d’investissement (BPI). La mise en œuvre de ce dispositif, qui figurait dans les engagements du Président de la République, contribuera à la reconquête de la compétitivité.

La Banque Publique d’Investissement simplifie de façon radicale les démarches des entrepreneurs. Ils y trouveront, en un guichet unique régional, les compétences d’OSEO, du Fonds stratégique d’Investissement (FSI) et de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC Entreprises) désormais rassemblés.

Les dirigeants de Petites et Moyennes Entreprises (PME),  Très Petites Entreprises (TPE) et Entreprises Intermédiaires (ETI) auront là un accompagnant, tout au long de leur développement, dans leurs recherches de financements et pour leurs projets d’innovation. L’association de la BPI à UbiFrance et à la Coface les aidera, par ailleurs, dans leurs démarches d’extension de réseau. Enfin, la place des régions comme relais principal de la BPI, qui va de pair avec une politique assumée en faveur de la décentralisation.

Cette Banque Publique d’Investissement est un marqueur politique fort, pour favoriser la croissance, encourager les créations d’emplois, développer le champ économique de la transition énergétique en faisant le pari  de l’essor économique local.