» la sous prefecture du Vigan n’a pas d’inquiétude à avoir sur sa pérénnité »        

Lors des questions orales au Sénat du  18 octobre 2012, répondant à une question posée par Simon SUTOUR sur l’avenir de la sous-préfecture du Vigan, Manuel VALLS, Ministre de l’interieur, retenu à Toulouse et représenté par Madame George PAU-LANGEVIN, a affirmé au sénateur que   » la sous prefecture du Vigan n’a pas d’inquiétude à avoir sur sa pérénnité » .