CEVENNESM. Simon Sutour attire l’attention de M. le secrétaire d’État, auprès de la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, chargé des transports, de la mer et de la pêche sur la décision de la fermeture définitive de tous les guichets de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) sur la ligne des Cévennes.

En effet, la SNCF compte à partir du 1er janvier 2015 fermer les guichets de la ligne des Cévennes, et notamment ceux de La Grand Combe, Génolhac et Villefort dans le département du Gard qui permettaient de réserver des billets de TGV, d’intercités et de trains extranationaux.

Cette fermeture pénalise les utilisateurs des transports ferroviaires, qui vivent cela comme une forme d’injustice dans un secteur où la population n’a pas accès à l’internet facilement, et où certaines personnes sont peu familiarisées à l’utilisation de l’outil informatique.

Il semble que la SNCF ait déjà été interpellée sur ce point et évoque des problèmes de rentabilité. 

C’est pourquoi il lui demande quelle solution peut être trouvée afin de répondre aux inquiétudes de la population cévenole sur ce sujet.