BHamonSimon Sutour attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche sur les difficultés financières des universités.

Les universités font face aujourd’hui à des difficultés financières qui menacent leurs missions d’enseignement et de recherche à court et moyen termes. En effet, ces difficultés financières entraînent un non-recrutement et une précarisation de fait des non titulaires, des mises sous tutelle de certaines universités par les rectorats, une dégradation des lieux d’enseignement et d’autres problématiques de fonctionnement.
L’enseignement supérieur et la recherche, dotés d’un budget très restreint par rapport à d’autres pays d’importance comparable, sont confrontés aujourd’hui à nombre de désagréments qui font monter l’exaspération et l’inquiétude au sein de la communauté universitaire.
Cette situation semble démontrer l’échec de la loi n° 2007-1199 du 10 août 2007 relative aux libertés et responsabilités des universités élaborée par le Gouvernement Fillon et qui se poursuit aujourd’hui.
C’est pourquoi, il souhaite savoir quelle mesure le Gouvernement compte mettre en œuvre pour redonner du souffle à nos universités.