photo questionM. Simon Sutour attire l’attention de M. le secrétaire d’État, auprès de la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche sur l’investissement dans la rénovation de certain campus vieillissants et vétustes.

Ces dernières années, d’importants moyens publics ont été déployés pour construire et rénover les établissements d’enseignement supérieur français. Cependant, nombre d’universités comme l’université Paul-Valéry de Montpellier ont besoin de rénovation importante vu que les locaux construits dans les années 1970 et 1980 deviennent vieillissants et ne répondent plus aux exigences qu’on peut attendre d’un lieu de recherche et d’étude.

Il est important de soutenir la compétitivité et l’attractivité des territoires par des campus connectés et respectueux de l’environnement, mais également d’offrir aux acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche des campus attractifs et fonctionnels, et force est de constater que, depuis la réforme sur l’autonomie des universités, celles-ci ont de plus en plus de mal, compte tenu des problématiques financières, à tendre vers ces objectifs pourtant nécessaires pour l’avenir de nos jeunes.

C’est pourquoi il souhaite savoir si des projets d’investissements dans la rénovation de certains campus vieillissants et vétustes sont prévus afin de répondre à une vraie attente des étudiants et enseignants de nos universités.